Vos 6 pouvoirs pour danser avec la vie


La vie n’est ni mauvaise ni bonne, mais elle peut être « une amie et une alliée » (Paule Boucher

Toutes nos difficultés viennent du faite qu’on ne sait pas danser avec la vie.

Il fut un temps où je me croyais capable de contrôler ma vie. J’avais la volonté, les possibilités, et les moyens d’arriver à mes buts. La vie était pour moi, linéaire avec des variables contrôlables : le temps, l’argent par exemple, et qu’on mettant mon objectif en vue, je pouvais tout planifier et y arriver.

Pensée Linéaire Vs les Cycles

J’ai travaillé dans des compagnies et des organismes et j’ai vu qu’ils avaient le même fonctionnement linéaire : Planification stratégique, financière, annuelle ou même sur 5 ans !

Mais, j’ai constaté aussi que les résultats n’étaient jamais là ! Ça se rapproche, oui, mais parfois ce n’est pas du tout ce qu’on attendait, car il y’a toujours des imprévus !

Nous avons appris à réfléchir de façon linéaire, on nous a convaincus que nous contrôlons tout, et que si nous faisons les étapes précises tel qu’ils nous l’ont appris, et bien nous arrivons à l’objectif attendu : Pour demander un emploi, ressautez, faites un bon CV et vous le trouvez, ou encore dans le monde des affaires : faites un plan d’affaires et planifier tout et vous obtiendrez votre prêt, vous êtes malade, allez voir le médecin et vous irez mieux, etc.

Parfois ça marche et parfois ça ne marche pas !

bien sûr, on vit dans des villes fermées, avec des routes pavées, des horaires fixes, les produits et services sont à notre disposition,

Mais voyez-vous ce contrôle, où cet enfermement sécuritaire ne nous met pas à l’abri de la vie, des inattendus, des décès, des séparations, des maladies, des « catastrophes » …

Nous avons oublié que la vie est cyclique, elle est Inattendue, elle est changement continu, elle est faite de débuts et de fins…

Et mon pouvoir dans tout ça ?

Notre pouvoir est immense, vous avez de la magie, vous pouvez espérer et réaliser vos objectifs et buts, mais pour y arriver il faut apprendre à danser avec la vie, car nous n’avons pas le pouvoir sur la vie en entier, mais nous avons le pouvoir sur NOUS.

1. Pouvoir de l’intention

Le pouvoir de l’intention : c’est choisir : un but, un souhait, un rêve, lui donner la potentialité de se réaliser. C’est aussi un choix pour changer d’état, satisfaire un manque selon les besoins et les inspirations.

Par exemple : j’ai l’intention de devenir auteur, mais quel est le besoin ou l’inspiration derrière ?

  • Une inspiration satisfait la mission de vie : diffuser des connaissances, changer les mentalités, etc.

  • Ou un besoin : par exemple pour de se faire connaitre, se faire approuver, combler le manque d’amour.

2. Pouvoir de manifestation, Pouvoir d’attraction

Aussitôt l’intention choisie, une charge émotionnelle est émise, qui fait en sorte d’attirer à nous ce que nous souhaitons, de le manifester dans le matériel. Cependant, le temps de manifestation et le résultat final sont parfois imprévus.

Il est donc important de laisser aller l’intention, faire confiance à la vie et ne pas vouloir contrôler ce qui « doit » arriver. Effectivement, certains peuvent planifier les étapes pour arriver à l’objectif, ça les convient, mais il y’a le risque de vouloir tout contrôler : le quand et le comment ça doit se faire. Dans ce cas-là, on revient au fonctionnement linéaire et on n’écoute plus la vie, ses cycles et ses messages. Il en résulte de la frustration, de la colère, l’impatience, la confusion, la perte de sens et bien plus.

Dans d’autres cas, on ne fait rien et on attend que l’objectif se réalise avec confiance, pour certains ça les convient, mais ici encore il y’a le risque d’être dans l’inertie.

Moi j’apprends encore aujourd’hui à naviguer entre les 2, parfois je fais des plans, comme un pas vers ce que je veux, j’envoie ainsi un signe à l’univers que je suis prête à recevoir mon souhait et je reste écoute des signes

3. Le pouvoir de communiquer avec l’énergie universelle

Aussitôt que vous avez une intention, et que vous avez confiance, vous recevez des signes, des flèches pour vous montrer vers où aller, car nous avons accès à un champ énergétique illimité, certains l’appellent Dieu, L’univers, les guides, l’intuition, les ancêtres, la coïncidence, la chance, etc.

Vous recevez donc constamment des signes qui arrivent soudainement, des synchronicités, des évènements hors du commun pour vous mettre sur votre plan divin, vous avez ici aussi le choix de les prendre en considération ou pas.

Pour en savoir plus sur les signes, voir « Les signes du jour » ou voir l’atelier « les signes du jour »

4. Le pouvoir d’accepter, de s’adapter

L’humain existe depuis des milliers d’années, il a su s’adapter

À travers les guerres, les famines, les crises économiques, les immigrations… il a survécu

J’entends certains dire : « J’ai demandé, je fais confiance, j’ai écouté les signes. J’étais sincère et honnête, j’ai tout fait… mais je n’ai pas reçu ce que je souhaite, je n’ai pas guéri, je n’ai pas gagné, je n’ai pas trouvé mon âme sœur, pas le travail que je voulais… etc. »

Pourquoi ?

  • C’est déjà arrivé et nous ne sommes pas au courant, car ça ne correspond pas à notre image de rêve [on veut garder le contrôle sur le résultat]

  • Nous choisissons de ne pas écouter les messages. Par exemple : votre intention est de perdre du poids : vous entendez dans la même semaine parler des jus frais et de leurs efficacités, un collègue de travail vous rencontre et il a dans la main un verre de jus vert, un vert qui ne vous donne pas vraiment le gout, mais vous ne captez pas le message que ça peut être la réponse que vous vouliez.

  • Je rencontre plusieurs personnes qui souhaitent lancer leurs entreprises, mais comme c’est dans l’inconnu qu’on se lance, on veut contrôler le plus possible, on met des dates, des chiffres, mais les résultats se font attendre, et ça dépend de chacun, il faut donc écouter, s’ajuster, lâcher-prise, être dans la coopération au lieu de l’attachement et de l’impatience.

L’acceptation, l’adaptation, et la coopération demandent du courage,

Le courage d’être ici et maintenant

Le courage de voir ce qui a réussi dans « l’échec »

Le courage de danser avec la vie, avec patience et foi

5. Le pouvoir de l’espoir : aimer la vie, faire confiance

Une énergie divine coule en chacun de nous, elle lui donne la force, la volonté, l’inspiration. Par le pouvoir de l’espoir, nous pouvons déjouer nos croyances erronées : « je n’étais pas bon, je n’ai pas fait ce qu’il fallait, la vie est injuste, la vie est insécurité », ça nous pousse à sortir du conditionnement de nos sociétés pour connaitre la vie réellement,

Réapprendre avec la nature qui est un maitre en la matière, lire les histoires d’autrui, observer votre chemin jusqu’à présent…. Vous remarquerez que c’est rempli de miracles, de moment de déceptions, de tristesse, voir de dépression, mais vous remontez le pont, ou vous être en train de le faire. Tant qu’il y’a un souffle en vous, il y’a un courant d’énergie divine, qui vous donne des occasions inespérées pour évoluer, pour déjouer les défis… il y’a toujours un/des moyens de s’en sortir.

6. Le pouvoir d’équilibre : du Cocon sécuritaire à l’inconnu

Comme vous l’avez constaté, la vie est une aventure, une expérimentation.

Il est certes important d’avoir une sécurité matérielle et physique, mais pas au détriment de la magie.

Comment trouver un équilibre ? voici quelques pistes :

  • Trouver un cocon sécuritaire, une maison, des habitudes, des personnes proches pour vous reposer, pour vous détendre : Attention à l’excès de contrôle

  • Se familiariser avec l’incertitude : Nous sommes des êtres en expérimentation, redéfinissons la vie, acceptons-là, apprenons à lui répondre, à contourner certains défis, à danser avec elle.

« Si vous apportez votre coopération au processus, les changements s’opèreront sans trop de heurts, avec davantage de joie et d’harmonie, si au contraire la résistance s’installe, le mental étant épris de connu, alors arrive la souffrance, compagne douloureuse de l’attachement » Les signes du jour, Paule Boucher

  • Choisissez vos compagnons pour danser avec la vie : il s’agit de piliers, de ports, où vous pouvez prendre votre souffle, un moment de recul ou des encouragements, ça peut être :

  1. Des personnes comme des thérapeutes,

  2. Des moments de méditation, de prière,

  3. Ou des remèdes, moi personnellement, les fleurs de Bach m’aident énormément, c’est parmi les meilleurs compagnons des cycles de la vie, et j’ai même décidé de devenir praticienne pour les offrir à mes clients

  4. Autres : des voyages, etc.

Je vous souhaite donc une bonne danse et à la prochaine inspiration!

Ouassima

#Suggestions #Lespouvoirs

35 vues

 Politique de confidentialité et règlements de la boutique  

Tous droits réservés © Ouassimagik 2016-2019             info.ouassima@gmail.com  

  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon